Environnement et sécurité

Accueil / Environnement et sécurité

Environnement

Situé dans le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise, le Port de Commerce de Port-La Nouvelle prend soin de minimiser l’impact des activités portuaires. De récents investissements (2012 + 2013) ont permis de renouveler les équipements portuaires avec des matériels garantissant une meilleure qualité des opérations : nouvelles bennes pour les manutentions de vrac, grue mobile de dernière génération, revêtement de terre-pleins, achat d’une trémie dépoussiérée, nettoyage régulier des quais et des espaces de travail. Une «zone verte» assure le triage des déchets avant leur collecte.

ICPE

Toute exploitation industrielle susceptible de créer des risques est une installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE). Les activités relevant de la législation des installations classées sont énumérées dans une nomenclature divisée en 2 rubriques : l’emploi ou le stockage de certaines substances (inflammables, toxiques, polluantes…) et le type d’activité envisagé (chimie, agro-alimentaire…). En fonction de ces critères, l’exploitation est soumise à un régime d’autorisation ou de déclaration. Le régime de la déclaration regroupe les activités les moins polluantes et les moins dangereuses. Une simple déclaration en préfecture est nécessaire. Le régime de l’autorisation s’adresse aux installations présentant des risques ou pollutions plus importants. L’exploitant doit faire une demande d’autorisation avant toute mise en service, démontrant la compatibilité du site avec la règlementation. Le Préfet peut autoriser ou refuser le fonctionnement. La législation des installations classées confère en effet à l’Etat les pouvoirs d’autorisation ou de refus de fonctionnement d’une installation ainsi que l’application et le contrôle de la réglementation (imposer le respect de certaines dispositions techniques par exemple). Sous l’autorité du Préfet, ces opérations et contrôles sont confiés à l’Inspection des Installations Classées (DREAL).

Les opérateurs de terminaux de Port-La Nouvelle se conforment à ces dispositions.

Sites SEVESO - Plan de Prévention des Risques Technologiques 

Selon les activités, la législation des installations classées peut introduire des contraintes supplémentaires, comme par exemple la directive européenne SEVESO 2. Elle se concrétise notamment par une étude d’impact et une étude des dangers ainsi que par l’intervention d’un CSS (Commission de Suivi de Site), associant les industriels, les collectivités, les associations et les services de l’État. La procédure se termine par la délivrance (ou le refus) d’une autorisation d’exploiter sous la forme d’un arrêté préfectoral, qui fixe les prescriptions visant à protéger les populations et l’environnement. En cours d’exploitation, le site est contrôlé régulièrement par les inspecteurs de la DREAL.

Sur la zone portuaire, l’ensemble des risques liés à ces sites fait l’objet d’un Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT). Le PPRT a pour objectifs de protéger les populations par une maîtrise de l’urbanisation autour de la zone à risque et de réduire la vulnérabilité de la zone exposée. Il délimite ainsi un périmètre géographique aux risques en tenant compte de la nature et de l’intensité des risques décrits dans les études de dangers et des mesures de prévention mises en œuvre.

Le Port de Commerce de Port-La Nouvelle comprend 5 sites classés SEVESO :

  • Les terminaux pétroliers d’EPPLN et de DPPLN = effets thermiques et mécaniques.
  • Les terminaux gaziers d’Antargaz et de Frangaz = effets thermiques et de surpression.
  • Le terminal liquide Foselev (stockage d’alcools) = effets thermiques.

Conduite à tenir

Aux abords d’un sinistre, le public ne doit pas s’attrouper afin de ne pas perturber les services de secours. La conduite à tenir est toujours de s’éloigner de l’évènement et d’écouter les recommandations des services de police.

La Commune de Port-La Nouvelle présente dans un document les principales conduites à tenir.